PEUT-ON PARLER DE POLLUTION ÉNERGÉTIQUE ?

--------------------------------------------------------

   Les ondes électromagnétiques:
            progrès ou danger ?

                 -                                                                          

                          PREFACE

***************************************************************************

Il existe des similitudes de propagation de l’onde nerveuse et de l’onde électrique et des analogies de structure et de fonctionnement que présentent les conducteurs discontinus tels le tube à limaille avec les neurones et les terminaisons des fibres nerveuses .De tels rapprochements donnent à réfléchir, ils nous portent à nous demander si les irradiations psychiques ne s’expliqueraient pas en admettant que la pensée humaine se propage en dehors par des ondulations semblables à celles de la télégraphie et de la téléphonie sans fil

                                    Edouard  BRANLY (1897)

 

J'ai appelé ce chapitre "PRÉFACE", mais il s'agit en fait d'une présentation de ma propre personne et des motivations qui m'ont amené à créer ce site. J'aurais pu faire écrire une vraie préface , j'ai assez d'amis pour cela mais nul autre que soi  connaît vraiment les tenants et les aboutissants d'une motivation que l'on ne peut exprimer qu'en fonction de sa propre personnalité..

J'ai étudié la Médecine à une époque où celle ci commençait un peu à devenir une science après avoir été un art Les chefs de service dans les hôpitaux étaient encore ce que l'on appelait "des mandarins"qui compensaient leur manque de possibilité thérapeutique par leur dignité ,un certain savoir ,du savoir faire et surtout du faire savoir.Je me rappelle un de ces pontifes impuissant faute de moyens devant le lit d'une malade disant avec une grande dignité à la religieuse surveillante qui lui demandait ce qu'elle devait faire "priez ma sœur" Les temps ont heureusement changés!

J'ai passé ma thèse de Doctorat en Médecine, puis j'ai exercé  en temps que généraliste pendant onze ans en secteur libéral. Par la suite, après un bref passage dans les services  du Ministère de la Santé, j'ai fait une carrière de 26 ans dans les contrôles médicaux de plusieurs  Caisses d’Assurance Maladie. J'ai  terminé mon activité comme médecin chef du service médical de la CPAM 12.

Dois je regretter la Médecine telle que je l'ai connue au début de mes études?,Peut être le côté humain  du praticien existait. ,Actuellement beaucoup de mes jeunes confrères sont devenus des techniciens de haut niveau qui ne peuvent exercer sans les labos , les radios et leurs dérivés d'imagerie.Le contact humain pour certains semble s'efface devant la technique qu'ils utilisent avec beaucoup de conscience et de compétence mais parfois certains peuvent  n'être vus que comme de "froids techniciens" de la Médecine en oubliant que derrière la pathologie existante il y a un être humain qui souffre et dont l'anxiété augmente d'examens en examens et ce dernier facteur surtout semble parfois oublié . Mais cette nostalgie n'est pas l'objet de l'étude actuelle!

Pourquoi ais je écrit ce site: tout simplement parce que j'ai  toujours été attiré depuis mon enfance par l’aspect mystérieux de la radio et de ses extraordinaires rayonnements qui permettent d’entendre instantanément paroles et musiques à des distances de plusieurs milliers de kilomètres Le premier poste de TSF comme on disait à cette époque fut acheté par mon père en 1934 et ce fut pour moi une révélation ...car  Je me demandais comment parole et musique arrivaient dans les postes et j'avais quelquefois pensé que tout passait par le fil électrique et la prise de courant!

Cette passion  de la radio transmission m’a conduit à pratiquer l’écoute en onde courte des programmes en langue française des stations du monde entier ainsi que l’"émission réception" à longue distance, que l'on appelle le DX, dans la plage de fréquences des 27 Mghz. en AM , le plus souvent  en mode BLU ..

Écoutant un matin des années 80 l’émission de Radio Australie Internationale(en français) je me suis posé la question  de savoir si cette énergie qui parcourait plus de 20 000 kilomètres en moins  d'une nano seconde et qui créait un signal dans l’antenne de mon récepteur de trafic et me permettait l'écoute instantanée des paroles et de la musique  ne pouvait pas avoir un effet sur les organismes humains et être cause de phénomènes biologiques pouvant amener des  troubles pathologiques.

                               

 

   Poste de radio datant de 1932  faisant partie de la collection de       Roger Dupouy.

Peu de temps après un article de Christian de Montmagnier dans Radio CB Magazine (n°67) intitulé "Alerte sur les VHF, UHF" m' interpella et les références bibliographiques me permirent de contacter des physiciens et des médecins qui étudiaient cette possible nocivité des rayonnements électromagnétiques. J'ai  pu me mettre en relation avec un certain nombre d’entre eux qui m' ont très aimablement fait part de leurs constatations et qui  m' ont permis de lire les documents ayant trait à leurs travaux. Il faut dire ici que ce sont les physiciens qui les premiers  ont pressenti et étudié les nocivités potentielles des rayonnements EM et qu'actuellement si un certains nombre de médecins ont "pris le train en marche" ils restent  minoritaires.

Il semble y avoir deux causes à ce phénomène, d'une part le fait que la médecine jusqu'à une époque relativement récente était plus humaniste que scientifique et que présentement les programmes des études médicales se gardent bien de faire état de nocivité des rayonnements EM et ne parlent  bien sur pas de la pathologie des hyperfréquences...! Curieux...non? 

Est ce la peur des modifications? Je me souviens que pour ma part j'ai du passer une épreuve de "Médecine Opératoire" qui consistait à amputer ou désarticuler un membre d'un cadavre le tout chronométré en un temps minimum et ,tenez vous bien, cette épreuve avait été crée par le baron Larrey, chirurgien d'Empire! ,Cet examen cessa dans les années 70 tout simplement parce que le nombre des corps donnés aux facultés étaient en nette diminution et ne permettaient plus cette épreuve !!  Peut être la pratiquerait on actuellement  si les évènements n'avait pas obligé de la supprimer!Mais on peut supposer que les règles d'hygiène stricte en vigueur actuellement ne permettraient plus ce type d'étude.

Est ce la rigidité administrative  qui fait que l'on ne s'est pas encore décidé de mettre aux programmes des études médicales l'étude des pathologies des ondes EMNI ? Ne serait  ce pas tout simplement  une omission volontaire pour ne pas que les médecins soient instruits des pathologies des rayonnements afin de ne   pas gêner les tenants des bénéfices liés aux champs EMNI ( hypothèse la plus vraisemblable).Toutes les suppositions restent possibles! Pourtant les Médecins militaires connaissent parfaitement ,et pour cause, la "pathologie des micro-ondes".C'est un peu curieux....pourquoi pas le corps médical dans son integralité?

J'ai  été en contact avec trois sortes de chercheurs : les uns prédisant l’apocalypse à brève échéance, d’autres moins pessimistes pensaient qu’il pouvait y avoir un effet nocif, mais estimaient qu’en contre partie les organismes pouvaient s’adapter au prix cependant d’une "note à payer à plus ou moins long terme". Thèse à laquelle on semble actuellement se rattacher. Enfin les optimistes à tous  crins qui  pensent   sincèrement qu'il n'y a aucu danger et les autres motivés financièrement pour proclamaient une innocuité des rayonnements électromagnétiques non ionisants.

" Tout et son contraire "Telle est la situation

Le but de cette étude est de tenter d'étudier les ondes électromagnétiques non Ionisante, .Je ne m'étendrais pas ici sur les sources et la formation de ces radiations et la différence avec les radiations ionisantes  Ce sera l'objet des prochains chapitres

Je retrouvais donc dès ces premières études le pourquoi et le comment de l'énergie véhiculée par ces ondes d'où une possible action sur les organismes vivants.

Pour avoir mené jusqu'au bout ce travail, qui a duré plus de 15 ans avant de paraître sur le web, j'ai du lire de nombreux ouvrages, contacté des chercheurs et lu une quantité d'articles sur diverses revues et compléter mes notes avec des articles trouvés sur INTERNET au fur et à mesure de l'évolution des recherches dans le domaine du bioélectromagnetisme. Ma première idée avait été d'écrire une brochure, mais des physiciens connus ayant  rédigé des livres sur ce sujet il n'était pas question de se lancer dans une telle aventure. A la statique de l'écriture j'ai préféra le support d'un site web  me  permettant de modifier le texte en fonction des faits nouveaux dans le domaine scientifique. Ce site est donc en perpétuelle évolution suivant les évènements, ce que n'aurait pas permis un ouvrage écrit.

Je dois remercier tout ceux qui m'ont permis de rédiger ce texte  j'adresse donc de vifs remerciements:

1--Tout d'abord à Christian de Montmagnier journaliste spécialisé en radio communication qui a été en quelque sorte le "déclencheur"de mes recherches

2-A Monsieur Daniél Depris, physicien et expert Européen des CEM ,qui m'a ouvert les yeux sur les dangers non seulement possibles mais probables des rayonnements EMNI et dont j'ai suivi quelques conférences de formation et lu ses ouvrage set souvent rencontré.

3-A Monsieur le Docteur William Dab de l'INSERM qui m'a envoyé une abondante documentation

4--A Monsieur le professeur Luis Miro du CHU de Nimes un des spécialiste français des ondes EM avec lequel j'ai eu dans les années 90 un long entretien téléphonique

5-A Monsieur le professeur J.M Danze qui m'a envoyé quelques ouvrages

7- A tous les chercheurs qui ont élaboré les Cahiers de l'Environnement de l'OMS de 1981 ,ouvrage passionnant mais difficile à trouver que j'ai du aller chercher à Paris, rue des Écoles, dans une petite librairie, dont je ne me rappelle plus le nom, dans laquelle régnait une atmosphère feutrée avec un libraire d'une autre époque vêtu d'une blouse grise parlant à voix basse  de façon confidentielle au fond de l'arrière boutique où j'ai reçu le livre dans un sac en papier pour que personne ne voit la transaction!

Toute cette mise en scène rappelait les jours sombres de l'occupation ,avec la transmission de documents "Secret Défense" .Il, est vrai que cet opuscule est un "brûlot",car à la lecture on peut voir que dès 1980 voire même depuis le Symposium de Varsovie de 1972 , sont résumés dans le livre tous les phénomènes biologiques constatés actuellement et qui avaient été présentés dans ce rapport avaient été bien définis  Et le pouvoir a pratiqué la politique de l'autruche!.....

-Ayant échangé de nombreux mails avec Monsieur J-P KOPANICKI (Ancien élève de Polytechnique, Docteur es Science),et reçu des documents de haut niveau, je me dois de lui adresser mes plus vifs remerciements. Certains passages de ce scientifique seront cités au cours des chapitres suivants

Je remercie également le site TESLABEL dont les documents complets ont été pour moi une mine de renseignements précieux et m'ont  apporté une partie que je ne savais pas sur les mystères de la biophysique moléculaire et des effets biologiques des CEM

Je remercie les membres fondateurs du CSIF qui m'ont fait l'honneur de m'admettre parmis eux: à savoir Roger Santini ,Richard Gauthier,Daniél Oberhausen,Pierre Le Ruz,Jean-Marie Danze,Bernard Louppe,

Mes deux amis du web Claude Herion, Webmaster de TESLABEL et Gérard webmaster de la FFCBL qui m'ont prodigué leurs conseils et qui m'ont beaucoup appris sur les mystère des sites web sont remerciés comme ils le méritent.

 

Une pensée pour le professeur Jammet, spécialiste des nuisances EMNI aujourd’hui décédé avec qui j'ai fait ma première année d’études de médecine.

 

Je  ne voudras pas oublier dans mes ses remerciements mes amis bénévoles  qui m'ont aimablement apporté leurs connaissances et leurs compétences ,je citerais Isabelle Bonhomme pour ses traductions des textes Anglais, Ulrike Walner pour les documents en langues allemande et Suédoise, Rafael Dos Santos pour les revues en Portugais et en Espagnol et enfin Allessandro Belloni pour avoir traduit les articles  de divers ouvrages Italiens traitant des CEM. Je ne voudrais pas oublier Madame Stanislava Niemerowska qui m'a traduit en français des articles et des textes Internet publiés en Russie et en Pologne.

Dans cette démarche,je citerai aussi le Docteur Michèle Bonnard-Gougeon,ma fille, praticien au service de Neuro-réanimation du CHU de Clermont- Ferrand qui m'a apporté des documents et des conseils sur les neurotransmetteurs lorsque j'ai collaboré ,modestement d'ailleurs,au LIVRE BLANC

                        wpe3.jpg (64780 octets)

Tours hertzienne à multiples fonctions de relais

 

Je ne suis pas un chercheur;je n'ai jamais travaillé en laboratoire n'en ayant pas la formation, je ne suis qu'un médecin  clinicien curieux que les problématiques de la  radio  et de l'écoute DX ont amené à fouiller tous les documents et livres sur les actions biologiques des ondes EMNI et de ce fait leur nuisance potentielles sur les organismes vivants.

Mais pourquoi ,me direz vous, le pouvoir n'intervient pas pour régler ce problème des dangers possibles et faire respecter le principe de précaution?

La  réponse est simple,le gouvernement et bien sur le ministre de l'environnement ne sont que le bras séculier des puissances financières chargés de promulguer de lois et de les faire appliquer.C'est le MEDEF qui rédige et les députés obéissent bien ficelés par un contexte économique bien préparé depuis longtemps pour justifier toutes les décisions

Le dénominateur commun de tout reste ce que l'on appelle le "coût"et le "marché".En effet depuis les années 20 on avait découvert les dangers de l'amiante, mais les pouvoirs successifs n'ont agi qu"à la fin du siècle.......tout simplement pour une raison financiére.Il fallait fermer les entreprises qui fabriquaient ce produit et ensuite  "désamianter" toutes les parois isolantes.....Pendant ce temps les gens mouraient...mais on n'avait pas touché aux finances et tout a été amorti !

 Alors ne parlons pas d'enterrer les lignes THT ou de limiter le puissance des relais GSM. Pour les libéraux le "principe de précaution" est un frein au progrès.Le mieux consiste à créer uns diversion:on a eu la grippe aviaire ,puis le chyicungunia, maintenant les pirates aeriens.....l'essentiel est qu'ils aient peur, pendant ce temps on peut tout faire!

On a connu le sang contaminé , la maladie de Kirstsfeld-Jacob, le cancer à l’amiante etc. "Il n’y avait aucun risque" disait-on en haut lieu... le résultat ne s’est pas fait attendre. Et on est loin d'avoir tout vu. On connaîtra un jour les problèmes pathologiques des rayonnements EMNI et leur" mal  vivre "voire leurs graves maladies. Il y aura des "responsables mais pas coupables" et en attendant une amnistie votée à l'unanimité on trouvera bien un lampiste qui ne démissionnera pas sans un solide pactole que règlera le contribuable!

Est ce que les ministres, es dirigeants des grandes entreprises, le président du MEDEF vivent sous des pylônes THT ou des relais GSM.....Ou au bord d'une autoroute dont on ne les avait pas avertis de sa construction ou à coté d'une porcherie industrielle voire sur des terres inondables...Surement pas!

Dans le domaine des CEM les recherches se poursuivent on va officiellement de rapports en rapports qui s'efforcent de minorer les résultats en attendant le temps proche où l'on cherchera ce que l'on est sûr de ne pas trouver.!

                                                                      

                                       

 
 

                                         RETOUR PAGE D'ACCUEIL

                           Derniere modification le23/09/2006