HSPDA ou la 3G,5

Cette technologie sonne le glas de l'UMTS car Orange et SFR déploient progressivement les réseaux HSPDA (Hight Speed DowlinkPacket Access) qui feront passer le mobile classique en téléphone mobile à très haut débit,c'est à dire au début à 1,8 Mbps en débit crête,;car du fait de la mutualisation une grande quantité d'usagers sur une même antenne pourra diminuer ce chiffre.Mais on parle ultérieurement de 3 Mbits.

Le 10 Mai SFR a ouvert le bal en offrant la Téléphonie mobile  à très haut débit dans 5 villes Françaises etOrange étend ses expérimentations.Marc Taïeb dans ZN Net commente"l'UMTS n'aura été qu'une technologie de transition.Toutefois il faut savoir que les opérateurs devront redimensionner leurs antennes  et installer une plus grande quantité de relais .

SFR parle d'améliorations pour le transfert  et donc pour l'échange des données et leur téléchargement quant à Orange on parle de la fin de l'été pour le grand public en notant que les entreprises seront les premières commutées

Les premiers tests ont été réalisés par Orange sur son réseau 3G

COMMENT CA MARCHE

En fait nous revenons à un multiplexage analogue à celui de l'UMTS qui sans doute sera celui des générations suivantes au moins pour un certain temps

HSDPA est un protocole pour la téléphonie mobile parfois appelé 3,5 G ou encore 3G+ (dénomination commerciale).

Le protocole 3,5 G offre des performances dix fois supérieures à la 3G (UMTS R'99). Cette évolution permet d'approcher les performances des réseaux DSL (digital subscriber line). Aucun protocole n'avait été enterré aussi vite que l'UMTS (Universal Mobile Telecommunications System). La 3G peut donc être vu comme étant un protocole expérimental qui arrive à maturité avec la 3,5 G.

Le HSDPA est fondée sur la technologie HSDPA (High Speed Downlink Packet Access), lien descendant ­ du réseau vers le terminal­ à haut débit en mode paquets. L'UMTS (la 3G) est défini par la norme WCDMA - 3GPP Rel. 99 (Wideband-Code Division Multiple Access - 3rd Generation Partnership Project Release 99). Le HSDPA est défini dans la version WCDMA - 3GPP Rel. 5.


 

 Les deux opérateurs mobiles mettent principalement en avant le gain de débit offert par cette nouvelle technologie. Simple évolution logicielle du réseau 3G, sans changement d'infrastructures, le HSDPA permet ainsi d'atteindre 1,8 mégabit par seconde (Mbps) en 2006 chez SFR et Orange. En attendant de passer à 3,6 Mbps en 2007.
À titre de comparaison, la 3G basée en Europe sur l'UMTS offre un débit de 250 à 380 kilobits par seconde (Kbps) en réception, et l'Edge de 200 Kbps. L'évolution des débits devient donc très sensible avec le HSDPA. Cette technologie pourra permettre le télevision numérique mobile!

 

On peut peut -être se poser quelques questions:

Comment les opérateurs vont harmoniser toutes ces technologies  et qui va se lancer dans l'usage de ce système?

On peut supposer que les fréquences sont de l'ordre de 2 GHz comme l'UMTS ,et que la puissance définie par le circulaire Jospin pourra attedre 61 V/M

On peut dans ce cas supposer que ce nouveau système pourra causer quelques troubles aux populations situées sous les CEM des antennes compte tenu du système de multiplexage à code orthogonal ,système générateur de BF

Enfin le nombre de fréquences qui se multiplierons ne va t'il pas être la cause d'interférences dans les réception de la voix ou des données.On fait avant de prévoir ce que donnera ce que l'on décide de faire

 

RETOUR PAGE ACCUEIL